Concert aux Albarels

Le domaine des Albarels, cher à Nathalie et Philippe PONS, avait revêtu son air de fête avec les voiles pare soleil et le grand Steinway, bien placé sous tente, face aux vignes… Près de 300 personnes… Kyril KEDUK, déjà reçu aux Cabardièses il y a 6 ans, prenait place sous les acclamations…

Très élégant et racé, l’artiste nous emmène de SCARLATTI à SCHUBERT, pour deux « Impromptus » d’une étrange légèreté… Le compositeur polonais SZYMANESKI en laissait rêveur plus d’un…

Déconcertant, c’est peut être le mot, mais Françoise CHOVEAUX s’est donné pour mission de faire évoluer le public et de lui faire découvrir des compositeurs contemporains. Ce fût le cas… Elle-même présentait -en première Mondiale- une œuvre composée au Brésil, autour de la Forêt Amazonienne, de son eau, de ses arbres et de son monde grouillant… La composition est plus légère, plus lisible, comme si la compositrice se débarrassait peu à peu d’une charge qui n’était pas faite pour elle… Le public acclamait l’œuvre, conscient de vivre un moment exceptionnel…

Après deux « Nocturnes » de PADEREWSKI, ce fut une grandiose interprétation de variations espagnoles de LISZT… Tout y était : le « recul » tout en retenue, les prémices au feu d’artifice et puis, enfin, celui-ci, exceptionnel et coloré…
Dédicaçant avec gentillesse nombre de CD , l’artiste participa au fabuleux buffet offert par les Amis des Cabardièses… Le rideau tombait lentement sur une soirée calme d’été…

Rendez vous est pris pour 2015.