C. GUILLOTIN et D. SCOTTÉ

Théâtre Na Loba 27 Juillet 2019 - 21H

Danièle Alexandre-Scotté

Après des études de violon et de formation musicale au CNR de Douai, elle intègre la classe de chant de Claudine COLLART et de Louis HAGEN-WILLIAM, elle obtient une médaille d’Or de Chant et une médaille d’Or d’Art Lyrique à l’unanimité. En 1996, elle intègre le Choeur de Radio France et le Choeur de l’Opéra de Lyon. Puis elle travaille en Belgique avec Annie FRANTZ et Armand BATTEL, à Paris avec Rachel YAKAR et Mady MESPLE. Elle est lauréate du concours international de la mélodie française de Saint-Jean de Luz. En 2000, elle est auditionnée par Teresa BERGANZA et reçue aux cours d’interprétation à l’Ecole Supérieure de musique Reine Sofia de Santander en Espagne. Elle se produit régulièrement en France, en Belgique et en Espagne, dans un répertoire d’opéras, d’oratorios, de mélodies françaises et lieder. Passionnée aussi par la pédagogie, après avoir enseigné au Conservatoire de Bayonne puis de Rennes, elle exerce ses fonctions en tant que professeur d’enseignement artistique.

Cyril Guillotin

Une palette sonore riche et élégante, une remarquable et intense sensibilité, Cyril GUILLOTIN est un artiste à part. « Un poète » diront certains, tant ses interprétations sont une invitation au voyage.. Issu d’une famille dépourvue de musicien mais très tôt repéré par d’éminents musiciens, il multiplie les victoires en concours nationaux et internationaux de jeunes talents dès l’âge de 8 ans, et donne son premier récital d’enfant prodige à 11 ans au “Festival Européen MOZART” de Prague, sous les conseils de la pianiste hongroise Gabriella TORMA… Après l’obtention de son 1er Prix de piano – mention Très Bien au CNSM-Conservatoire de Paris, sa carrière explose en France, comme à l’étranger, ou lors de collaborations prestigieuses (Orchestre National d’Île de France, UNESCO, Orchestre de Picardie…). Des difficultés personnelles le contraignent à arrêter le piano pendant plus de huit mois et à refuser tout concert pendant deux ans. Il tournera finalement cette interruption à son avantage en créant l’association « Les Classiques Buissonnières » pour porter la musique partout où on ne l’attend pas, pour tous, et sous formes nouvelles. Il sort de cette épreuve avec une nouvelle et grande profondeur dans son jeu. En 2016, il crée et prend la direction artistique du Festival « Ma Vigne en Musique-Narbonne Classic Festival » qui se tient au mois d’avril à Narbonne et dans trois domaines viticoles des environs sous le parrainage de Frédéric LODEON.